Pourquoi le kit de plantation MyChampi est plus performant Thuis zelf champignons en paddenstoelen kweken, paddestoel thuiskweekset, grow mushrooms, Champignons anbauen, cultiver de champignons

Headlines

  • Dutch
  • English
  • French
  • German
Huidig pad:

Pourquoi le kit de plantation MyChampi est plus performant

30 mois de recherches ont été nécessaires pour parvenir au kit de plantation MyChampi. Avec ce kit, tout le monde peut faire pousser en intérieur, dans une pièce autre qu'une cave, de délicieux champignons de Paris. La réussite est assurée pour qui respecte les instructions.

Les champignons sont cultivés au niveau professionnel en atmosphère contrôlée. Les éléments indispensables à la bonne culture sont l'humidité, les rejets de CO2 en adéquation avec les apports en oxygène et une température adaptée. Bien entendu, toute culture industrielle a besoin d'éléments encore plus spécifiques mais aucun de ces éléments de base ne doit être défaillant, sous peine d'une récolte plus difficile voire nulle.

Dans le cadre d'une culture en intérieur, dans une maison ou un appartement chauffé à 19°C, l'ajustement de ces éléments de base a toujours été un problème car le kit est soumis à des conditions d'humidité et de température difficilement ajustables. A titre d'exemple, le taux d'humidité idéal est de 85-93% alors qu'il n'est généralement que de la moitié dans nos habitations. C'est précisément ce qui fait toute la différence entre le Kit MyChampi et les autres systèmes présents sur le marché aujourd'hui, et voici pourquoi:

 

1- Premièrement

notre boîte a été développée de telle manière qu'à la livraison, la terre de gobetage n'est pas en contact avec le compost, pour éviter d'étouffer l'ensemencement. Voir image 1 de notre "brevet du MyChampi"

2- Dans la première phase de culture

le CO2 et l'humidité ont besoin d'être à des niveaux élevés pour une saine et rapide pénétration du mycélium (contenu dans le compost en bas) dans la terre de gobetage (au dessus). Ce processus est obligatoire et doit avoir lieu dès les premiers jours de culture.

  • Le kit Mychampi est le seul kit qui fournit suffisamment de CO2 et d'humidité, car le couvercle en Polystyrène retourné ferme hermétiquement le kit de culture Voir image 2 de notre "brevet du MyChampi" (jour 2 et 5 du manuel d'utilisation).
  • Tous les autres kits proposent un kit ouvert qui laisse partir le CO2 et l'humidité dont les champignons ont besoin.

3- Dans la seconde phase de culture

les champignons ont besoin d'une température plus basse, un peu moins d'humidité et un peu moins de CO2 (mais toujours env. 1200 ppm), ceci afin de stimuler la formation des champignons. Dans la plupart des habitations, le CO2 est nettement inférieur à 1200 ppm et l'humidité souvent de moitié inférieure à celle requise. Or une humidité trop basse a des conséquences directes sur la pousse des champignons.

  • Dans les kits existants, il n'y pas de possibilité d'optimiser tous ces facteurs car le kit est souvent ouvert lors de la culture. Le CO2 et l'humidité sont alors à des niveaux trop bas. La préconisation d'arrosage quotidien par vaporisation est un palliatif insuffisant car cela n'a d'effet que sur une couche superficielle du mélange terre de gobetage-compost et l'humidité s'évapore vite dans une atmosphère sèche, telle que celle d'une cuisine dans un appartement chauffé en Novembre.
  • Une nouvelle fois le kit MyChampi apporte la solution. L'emballage extérieur posé sur la boîte permet grâce à son nombre précis de trous d'aération de maintenir la bonne humidité et le bon C02. Le couvercle (remis à l'endroit) sert de réservoir d'eau (remplissage par le trou central prévu à cet effet) et est bloqué dans la partie supérieure de la coiffe après avoir rabattu les ergots du haut. Le niveau d'humidité et de CO2 reste donc optimisé. L'emballage sert de coiffe à la boîte de culture et tient en hauteur après avoir rabattu les ergots du bas. Au départ, les utilisateurs ont besoin d'un faible arrosage mais dans un second temps, le système s'auto arrose et autorise donc une attention moins soutenue que pour les autres kits "Voir image 3 de notre brevet du MyChampi"

 

Conséquences d'une humidité de l'air trop basse :
a) Dessèchement de la terre de gobetage, entraînant une réduction du rendement:

  • Les bactéries dans la terre de gobetage sont d’importance vitale pour la culture de champignons. Aucun champignon ne peut pousser sans ces bactéries. Lorsque la terre de gobetage devient trop sèche, les bactéries ne disposent plus d’un milieu de culture (eau).
  • La terre de gobetage sert également à fixer de grandes quantités d’eau nécessaires à la croissance des champignons. Une terre de gobetage trop sèche ne contient pas assez d’eau pour une croissance saine des champignons et dans le pire des cas, peu ou même pas de champignons ne pousseront.
  • Ce qui est mentionné ci-dessus a également pour effet un dessèchement général plus rapide de tout le bac de culture (terre de gobetage et compost), ce qui entraîne à nouveau un rendement réduit et moins de satisfaction ou de plaisir pour le client.

b) Champignons de moins bonne qualité:


Il faut du temps pour que le mycélium produise un champignon, mais une fois qu’il y est, la colonie de champignons double toutes les 24 heures. En cas d’humidité de l’air trop basse, la peau extérieure du champignon se dessèche, par quoi il perd son élasticité et ne peut plus faire face à une croissance rapide. Par conséquent, la peau extérieure du champignon se déchire, entraînant ce que nous appelons des "champignons écaillés".



Conséquences d'une teneur en CO2 trop basse ou trop élevée :
a) Rendement moindre et/ou moins de récoltes/volées
b) Champignons difformes, tels que des champignons avec des pieds plus longs que la normale


Conséquences de températures trop basses ou trop élevées:

La température a une influence, mais elle est moins importante que les 2 autres facteurs.

  1. Dans la 1ère phase, une température de 21° à 22° Celsius est la plus efficace pour une croissance rapide du mycélium dans la terre de gobetage. Des températures plus basses entraînent une croissance plus lente, et à des températures inférieures à 17° Celsius, le mycélium n’est pas assez vif pour traverser la terre de gobetage (jours 1, 2 et 5 du manuel).
  2. Dans la 2ème phase, la température doit descendre à 17°-18° Celsius pour une croissance optimale. Des températures supérieures peuvent entraîner une croissance plus rapide, avec comme résultat de plus longs pieds ou des champignons plus légers (moins croquants). Des températures supérieures à 21° ou 22° Celsius peuvent réduire le rendement. Des températures inférieures entraînent une croissance plus lente des champignons, mais qui seront lourds et croquants. Ici aussi, des températures inférieures à 16° Celsius peuvent entraîner un arrêt partiel ou total de la croissance, et donc une croissance moindre ou pratiquement inexistante des champignons (jour 7 du manuel).

Terug naar top


Pourquoi le kit de plantation MyChampi est plus performant Thuis zelf champignons en paddenstoelen kweken, paddestoel thuiskweekset, grow mushrooms, Champignons anbauen, cultiver de champignons