Comment se développent les champignons? Thuis zelf champignons en paddenstoelen kweken, paddestoel thuiskweekset, grow mushrooms, Champignons anbauen, cultiver de champignons

Headlines

  • Dutch
  • English
  • French
  • German
Huidig pad:

Comment se développent les champignons?

Préparation du compost

Les champignons cultivés poussent sur du compost. Aux Pays-Bas, ce milieu de culture se compose des ingrédients suivants : paille, fumier de volaille et crottin de cheval, gypse et beaucoup d’eau. Il est parfaitement exempt de produits chimiques. Lorsque tous ces éléments sont mélangés, il se produit un processus de fermentation. Ce processus résulte sur un produit appelé le « composte pour champignons ».

Le blanc de champignon et l’inoculation

Le champignon se reproduit au moyen de spores. Un seul champignon produit des milliards de spores. Le compost n’est toutefois pas inoculé de spores car l’inoculation prendrait beaucoup trop de temps. C’est pourquoi on l’inocule avec ce que l’on appelle le blanc de champignon. Le blanc de champignon est une matière qui se compose de compost stérile ou de grains de céréales, entièrement couverts de mycélium de champignon. Ce blanc de champignon sert à l’inoculation du compost. Après l’inoculation, il faut environ encore 2 semaines avant que le compost soit ensemencé de jeunes rejetons de mycélium.

Terre de gobetage

Dans le compost seul, des champignons ne pourraient pas se former. C'est la raison pour laquelle le compost doit être recouvert d’une couche composée d'un mélange de différentes variétés de tourbe et d’écume de carbonatation (un déchet de l’industrie sucrière). Cette couche, nous l’appelons la terre de gobetage. La terre de gobetage est critique et doit être exempte de germes pathogènes. Elle doit présenter la structure appropriée, un degré d’acidité de pH 7,5 et pouvoir retenir une grande quantité d’eau. Les bactéries qui vivent dans la terre de gobetage stimulent le mycélium en vue de la formation de champignons. Sans ces bactéries, les champignons ne se développeraient pas. Par conséquent, une bonne terre de gobetage est essentielle pour la culture de champignons.

De groei tijdens de kweek

  • Envahissement dans la terre de gobetage: Lorsque le compost inoculé a été recouvert de terre de gobetage, il convient d’asperger la terre de gobetage afin de la maintenir humide. En outre, l’humidité de l’air et la teneur en CO2 dans une pièce fermée doivent être aussi élevées que possible. La température de l’air est maintenue entre 22-23 degrés Celsius et la température au cœur du compost se situe entre 25-27 degrés Celsius. La terre de gobetage est ainsi rapidement et bien envahie par le mycélium.
  • Formation des boutons: Après cet envahissement, le local où l’on cultive les champignons doit être bien aéré. De ce fait, la température de l’air tombe à 17-18 degrés Celsius et la température au cœur du compost à 20 degrés Celsius. En outre, la teneur en CO2 tombe à 1200 ppm. Ces conditions stimulent le mycélium qui se trouve dans la terre de gobetage à former des infrutescences qui se présentent, dans un premier temps, sous la forme de petits boutons.
  • Développement des boutons: Après la formation des boutons, en modifiant la température de l’air et l’humidité de l’air, il est possible de déterminer la quantité de boutons. Si l’on travaille plutôt avec une température de l’air et une humidité de l’air réduites, on a plus de boutons et, par conséquent, de plus petits champignons. Par contre, si la température de l’air et l’humidité de l’air sont supérieures, on a moins de champignon mais ceux-ci peuvent devenir plus gros. Il faut environ 5 jours aux petits boutons pour mûrir et devenir de beaux champignons. Tout le processus, du moment où l’on recouvre le compost de terre de gobetage jusqu'à la récolte des premiers champignons dure environ 3 semaines.

La récolte

Les champignons ne poussent pas en continu mais apparaissent selon des « volées » hebdomadaires. Une « volée » de ce type est assimilée à une période de récolte. Après trois à quatre semaines de récolte, la culture est terminée. Le rendement diminue considérablement et le risque de maladies augmente considérablement. Les cultures de champignons sont de 2 types:

  • La cueillette à la main: Ce travail est très intensif. A la main, on peut cueillir de 15 à 18 kilos de champignons à l’heure. Tous les champignons destinés à la consommation fraîche sont cueillis ainsi, c'est-à-dire tous les champignons frais que nous, en tant que consommateurs, nous achetons dans les magasins.
  • Cueillette à la machine: Avec des machines, on arrive à cueillir entre 100 et 120 kilos de champignons à l’heure. Les champignons cueillis à la machine sont pratiquement tous destinés à l’industrie des conserves (potages, boîtes, bouteilles, etc.).

Que reste-t-il du compost ?

Après la dernière volée, la cellule est nettoyée à la vapeur. Ce nettoyage vise à tuer toutes les moisissures présentes dans la cellule afin qu’aucune maladie résultant de l’ancienne cellule ne subsiste dans le cycle suivant. Pendant la désinfection, la cellule est maintenue à une température de 70 degrés pendant huit heures. Après cela, la cellule est vidée. Le produit résiduel de la combinaison compost et terre de gobetage, nous l’appelons le champost, un compost très propre, d’une excellente qualité que l’on utilise fréquemment dans la culture en serres, dans la culture des bulbes et chez soi, dans son jardin.

Terug naar top


Comment se développent les champignons? Thuis zelf champignons en paddenstoelen kweken, paddestoel thuiskweekset, grow mushrooms, Champignons anbauen, cultiver de champignons